Archive for January, 2013

holland_glIt’s high time for me to have a look back at 2012 !

The first thing that can be said is that I have set a new personal record with 834 different beers tasted. It’s the eighth consecutive year that this happens, so while I used to pretend having reached my maximum pace, I think the best to do for me now is to shut up …

The  number of countries has been close to the one in 2011 with 35 (+1). But unlike 2011 which has been one of the very rare years without beers from new countries, I got that time lucky enough to score 3 “country points”: Dominica, Andorra and Monaco.

Considering the number of beers foreach country it’s no surprise to see (again) Switzerland on top with 243 (which means I could reach 2000 swiss beers next December). On position 2 we find the USA with 94, then Canada (82), Sweden (78) and Belgium (61).

3%20fonteinen%20logoMy favourite country of 2012 – with a minimum of 5 beers rated – is the same as the year before: Netherlands ! Very surely a bias due to the fact that the only beers (or almost) I’m drinking from this country are from the excellent De Molen and Emelisse … The followers are Norway (really close), Denmark, Scotland, Brazil and the USA. If you are surprised about the strong performance of Norway, then think about Haandbryggeriet and Nøgne Ø. And, yes, I’m surprised about the presence of Brazil too … only because I forgot the nice beers I had from them at the Mondial de la Bière in Montreal: so remember breweries names like Bodebrown, Colorado or Bierland. At the bottom of this country ranking, you can find Austria and Argentina.

For the first time I tried to put in comparison my country ranking with their average alcohol content. The correlation is impressive ! Effectively, the first 2 countries are the same with the Netherlands (8.3%) and Norway (8.2%) taking one and two and the analogies go further as Brazil and Scotland take 4th place (8%). BrauWerk-BW-logo-BrauWerk-GmbH-62554-2011So considering that Heineken Switzerland just discontinued its stronger beer – which had an impressive 6% alcohol content ! – arguing that people want lighter brews, I must, once again, accept the fact I feel differently. But dont’ worry: I can assume that matter of fact :-))

In the category of the most represented breweries we can meet the same ones as last year, just in another order ! De Proef is now first with 24 beers (second in 2011), De Molen is second with 21 (third last year) and BrewDog is third with 18 (took first place in 2011 with 19). For those of you wondering about De Proef, don’t forget that most of Mikkeller beers are brewed there and that I put the beers under their location of production, so this explains that 😉

The top 5 breweries of 2012 – with a minimum of 3 beers – shows a nice mixture of countries with 3 Fonteinen (Belgium) on top, followed by Fanø (Denmark), Storm&Anchor (Switzerland), Dieu du Ciel! (Canada) and S:t Eriks (Sweden). I bet most of you don’t really know the last name on this list, do you ?

stormanchorThe most represented beer style is – like in 2011 – IPA. A very large win with 73 beers. Considering my favourite styles in 2012 (with a minimum of 5 beers) we can see Imperial Stout first followed by Imperial IPA, Black IPA, Barley Wine and Baltic Porter (the winner from last year). On the other side of the scale you will see Pale Lager at the bottom, then Dunkel, Fruit beers, English Pale Ale (surprising …) and Amber Ale.

As always, let’s now take a closer look at Switzlerland.

IMG_1594[1]Last year I have discovered beers from 20 new breweries. If some of them – like Walliseller Bier, Condémines or Muschtibräu – have been pretty bad, most of them were above average. The best new brewery of 2012 is Brauwerk from Oberweningen in the canton of Zurich. Second place goes to villa urPur (St. Niklausen, Obwalden) and third to BrewBrothers (Heimberg, Bern). Good breweries for sure but none of those three were able to make it into the top 5 of the best Swiss breweries of 2012. The win in this category belongs without surprise to the amazing Storm&Anchor just ahead of Officina della Birra. Further we have BFM on third place, Sudwerk fourth and Strättligen Bier fifth. Isn’t this a nice list ?

beer_104410It is pretty logical to meet brews from the aforementioned breweries while talking about the best Swiss beers of 2012. The win goes to the impressive Lisbeth from Officina della Birra while Storm&Anchor Nelson and BFM Abbaye Saint Bon-Chien 2011 take second respectively third place.

And finally, my overall highest rated beer from 2012 has been the exceptional Dieu du Ciel! Péché Bourbon with 19.2 points. The second place belongs to the BrewDog Tokyo Rising Sun Highland Edition while we can find plenty of wonderful beers on place three: A l’Abri de la Tempête Corne de Brume (Canada), Struise St. Amatus Oostvleteren 12 and 3 Fonteinen Armand’4 Oude Geuze Winter (both from Belgium), De Molen Festival Smoked Black IPA (Netherlands), Fanø Grassroots/Cigar City Neither and Amager Hoppin’ Frog Frog Hops to Amager (both from Denmark).

And now it’s no more time to look back but rather to get excited about what 2013 will bring !

cheers !

Est-ce la fatigue cumulée d’une année bien remplie ? Ou alors les traditionnelles fêtes de fin d’année avec leur lot d’apéro à tout va (où l’on trouve de tout mises à part de nouvelle bières) ? Quoiqu’il en soit, le résultat est là et bien là: “seules” 44 bières ont composé mon modeste programme du mois passé. Peut-être aurais-je du m’efforcer de croire à la fin du monde et vider ma cave afin de profiter au maximum ? 😉 Mais cette performance mensuelle toussotante ne m’a pas empêché d’atteindre une (nouvelle) année record. Dont je vous parlerai en détail dans un autre article …

Ce sont 11 pays qui ont constitué le programme des réjouissances avec, à leur tête, la Suisse, de retour au sommet après son absence exceptionnelle du podium au mois de novembre. Les 14 bières suisses s’imposent devant les 11 des Etats-Unis et les 8 de la Belgique.

faulenseeJ’ai eu la chance de découvrir une nouvelle brasserie suisse le mois passé: Old School. Située à Faulensee, sur la rive sud du lac de Thoune, à mi-chemin entre Interlaken et Thoune, elle peut être sans difficulté qualifiée d’inconstante. En effet, de très bonnes bières telles la Citronello (au Motueka – un houblon néo-zélandais – et épicée à la citronelle et à la lime), la Gary’s IPA (avec de l’Amarillo) et la Sir Rossi (une élégante Irish Ale) sont malheureusement accompagnées de grosses ratées comme la Weizen et la Lager, les deux bières les plus mauvaises du mois.

mausackerSinon, bonne à très bonne tenue générale des autres bières suisses avec notamment la Mausacker Hell du génial thurgovien Beat Rohner, la Bière Blonde Cuvée Spéciale du maître des épices, le vaudois Alain Cathélaz et – évidemment – la Belgian Pale Ale ainsi que la Motueka de Tom Strickler dont l’ascension de sa Storm&Anchor vers la première place de mon classement des brasseries suisses semble irrésistible.

Mais – car il y a un mais – la meilleure bière suisse du mois vient d’ailleurs. J’y reviendrai en abordant le podium.

A nouveau, le niveau global des produits dégustés a été très bon. Mises à part les deux bières de la brasserie Old School citées précédemment, peu d’autres m’ont déplu. Il y a eu encore la Mikkeller Pontus (brassée chez De Proef) – sorte de sirop contre la toux aux herbes médicinales – ainsi que l’Ammerndorfer Pils de la brasserie Dorn-Bräu,une bière d’une grossièreté navrante.

IMG_1593[1]Passons à présent aux bonnes choses !

Tout d’abord j’aimerais cité l’Exploité, une Stout assez douce et plaisamment complexe de la brasserie québecoise Brasseurs du Monde. Ensuite la Tramp Stamp, une IPA à la fois veloutée et solide des états-uniens de Clown Shoes (Massachusetts). Et finalement, que serait une liste de bonnes bières sans la présence des écossais de BrewDog ? Les voici donc avec leur “Hello, my Name is Beastie“, une Double IPA à laquelle ils ont rajouté – à part des tonnes de houblons – des mûres. Le résultat est franchement excellent !

Nous voici donc arrivé au podium avec, sur la troisième marche, la Cigar City Or. Cette solide Black IPA (11.2%) est la deuxième bière issue d’une collaboration autour de quatre produits des brasseries états-uniennes Hill Farmstead, Grassroots (les deux de Greensboro dans le Vermont) et Cigar City (Tampa, Floride). Les quatre bières ont été baptisées Either, Or, Neither et Nor. Les deux premières – des Black IPA – ont été brassées chez Cigar City, la Neither (une Double IPA) par Grassroots et Cigar City sur les installations des danois de Fanø (Grassroots étant un “client brewer” sans installation de production) et la Nor – également une Double IPA – par Hill Farmstead et Cigar City dans la brasserie du premier nommé. Si vous avez tout compris c’est que vous êtes très fort 😉 …

IMG_1595[1]La deuxième place me permet de revenir sur le point que j’ai laissé en suspens en peu plus haut: celui concernant la meilleure bière suisse du mois. Normalement, lorsqu’une personne qui m’est peu ou pas connue m’affirme “ça, c’est la meilleure bière de Suisse“, je rentre en mode “cause-toujours-tu-m’intéresses” affichant une diplomatie de façade tout en essayant de contenir une profonde condescendance … Bien sûr, les brasseurs de la bière en question sont bons voire même excellents puisqu’il s’agit d’Officina della Birra (Bioggio). Mais tout de même … Heureusement, grâce à l’insistance de cet anonyme éclairé (il a même été rechercher cette bière le surlendemain au Tessin afin de la remplacer chez Erzbierschof sur leurs étagères des “intouchables” !), j’ai eu l’occasion de me faire ma propre opinion. Le résultat est bluffant: cette Lisbeth, une sorte d’American Pale Ale titrant à 7.5%, est d’un équilibre et d’une complexité remarquable avec notamment une forte présence de houblons fruités, une solide amertume et des notes de miel et de sureau. La classe !

Ces nombreuses qualités n’ont toutefois juste pas suffi pour prendre la première place qui revient ce mois-ci à la Armand’4 Oude Geuze Winter des belges de 3 Fonteinen. Faite d’un assemblage de lambics vieux de 1, 2 et 3 ans et houblonnée avec du Challenger, cette bière est offerte en bouteille de champagne de 75 cl. Cette série unique de Geuze existe en quatre versions (Lente, Zomer, Herfst et Winter) et je me réjouis déjà de goûter les deux saisons qu’il me manque encore.

cheers !