Bière du mois (juin)

Posted: July 20, 2013 in Beer of the Month, Beer tasting
Tags: , , , , , , , , ,

IMG_1790[1]Oui, je sais: je ne suis pas en avance … La chaleur et les vacances n’ont jamais eu sur moi des effets dopants et je suis pour l’instant plutôt en mode “pourquoi faire aujourd’hui ce que tu peux repousser à demain”. Mais, bon, quand même: je ne vais pas passer sous silence mes aventures du mois passé aux royaume du malt et du houblon !

Or donc, ce sont 62 bières de 14 pays qui m’ont accompagné ce mois de juin, ce qui constitue la première perte de vitesse en 2013 par rapport au mois précédent. Rien de bien surprenant, puisque –  et contrairement aux adeptes de la Lager de masse – la chaleur est loin de me donner des ailes dans le domaine de la dégustation. Quoiqu’en y repensant, 62 c’est quand même pas mal …

La Suisse reprend la main au niveau quantitatif après la parenthèse danoise du mois de mai avec un total de 29 spécimens, soit une avance claire sur les USA (12) et la Belgique (6). A noter la présence d’un pays assez rare avec les Philippines et leur fort mauvaise Red Horse Extra Strong de San Miguel.

IMG_1793[1]J’ai eu la chance de découvrir 3 nouvelles brasseries lors du mois passé (ça m’étonne moi-même). La meilleure d’entre-elles – même si elle ne mérite pas des hurlements de joie – a été Madl-Bräu (Schneisingen, canton d’Argovie) avec sa Birra Madonna Negra, brassée en exclusivité pour le restaurant Achenberg. Le fait de choisir une Stout pour un restaurant mériterait en fait à lui seul des points de bonus😉 . Puis la brasserie bâloise Bîrtel avec deux bières étranges mais buvables, Odem et Brodem. J’allais écrire qu’il y avait encore plus de boulot du côté de chez Gnädinger Bräu (Ramsen, Schaffhouse), mais considérant le fait qu’il font partie des vieux de la vieille (enregistrés comme brasserie en 1998), je crains fortement que tout espoir est perdu … Si vous ne me croyez pas, essayez donc leur Helles et leur Dunkel, deux bières avec lesquelles je me dis rétrospectivement avoir été fort gentil.

Voici maintenant en vrac quelques autres bières suisses du mois passé:

Il y a eu évidemment dans ce lot de 62 bières quelques horreurs, mais heureusement assez peu. La Fürst Wallerstein Dunkles Radler en fait bien sûr partie. Boire ce genre de bière mélangée à de la limonade me fait toujours douter de mon état psychique: honnêtement, il faut être passablement atteint pour perdre son temps avec des trucs pareils ! IMG_1800[1]Mais bon, j’essaie de me soigner. Puisqu’on parle de ce genre de bières, je suis tombé tout récemment sur un article assez encourageant où l’on peut lire notamment que le marché pour ces horreurs reste très marginal (3,3% en Suisse et 4,5% en Allemagne). Une raison qui devrait être suffisante pour arrêter ces conneries et réorienter la production vers des bières de goût. Mais bon, si les grands brasseurs avaient la moindre idée du marché de la bière, ça se saurait😉 .

Sinon, la qualité pitoyable de la Staropramen Branik Svetly me fait dire que les rachats successifs de cette brasserie (Bass, InBev, Molson Coors) ne lui pas fait que du bien … Mais la pire du mois – de peu – aura été la très décevante Toohey’s Old, une soi-disante Brown Ale importée de manière artisanale😀 directement d’Australie.

Venons-en maintenant aux merveilles du mois, celles qui vous donnent envie d’en déboucher une deuxième bouteille. Pas mal de bières américaines dans le lot, dont – juste au pied du podium – la Farms Dirtoir Black Lager de Rogue Ales, Poivre du Sichuan de Pipeworks, das Wunderkind de Jester King, Natasha Røcks America – une collaboration entre Fanø et Hoppin’Frog – , la Nelson Sauvin Rye Pale Ale de Westbrook et la Blaecorn Unidragon de Clown Shoes. Mais aussi l’hébergeur favori des “gypsys”, j’ai nommé De Proef avec la Mikkeller Hop Series Nugget et l’Omnipollo Nebuchadnezzar. De Molen est – bien sûr serais-je tenté de dire – également présent avec l’excellente Evil Twin Ashtray Heart. IMG_1801[1]Plus étonnant est la présence d’une brasserie espagnole avec la Pumpkin Tzar de Naparbier.

Nous voici en vue du podium. Ce mois-ci, ce dernier est constitué – comme les trois mousquetaires – de quatre entités. Indissociables à la troisième place se trouvent la Storm&Anchor Red – une délicieuse et complexe American Strong Ale – et la Stout Impériale Pipeworks Coffee Break Abduction, un véritable festival de malt rôtis, café et vanille. Tout aussi inséparables sont les deux bières arrivant en tête du classement du mois. Il s’agit tout d’abord de la superbe nouvelle version 2012 dédiée au légendaire chat béatifié (ou est-ce sanctifié ?) de la BFM, l’Abbaye de Saint Bon-Chien, puis de la très originale et franchement géniale Jester King Funk Metal, une solide Stout à 8.2%, vieillie en fût et dans laquelle l’ajout de bretts donne un profil très original et extrêmement séduisant.

cheers et bonnes vacances à tous ceux qui en ont !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s