Bière du mois (novembre)

Posted: December 10, 2013 in Beer of the Month, Beer tasting
Tags: , , , , , , , ,

Spanish beer collector leaving a Swiss beer hunter ...

Spanish beer collector leaving a Swiss beer hunter …

Le mois de novembre a été assez paisible: pas de festivals ni de grandes dégustations au programme. Même si je n’ai rien contre ce genre d’activité permettant de se mettre 20 à 40 bières différentes sous la dent (ou plutôt les papilles) en une journée, ceux qui me connaissent le savent: je préfère effectuer mes dégustations dans le calme car cela reste la meilleure manière de respecter ce qui se trouve dans mon verre.J’ai donc profité de ce calme – relatif, faut quand même pas exagérer… – pour vider ma cave de toutes les bouteilles vides qui s’y trouvaient. Non, je ne les garde pas là par hasard ! En fait j’ai effectué un arrangement il y a environ 6 ans avec un collectionneur de bouteilles de bières et je garde donc mes cadavres à son intention. Au début, il habitait en Suisse, ce qui rendait l’affaire facile. A présent qu’il réside à Copenhague, c’est un peu plus ardu ! Enfin, surtout pour lui … Il a donc effectué l’aller-retour en un week-end (24 heures de route …), ramenant chez lui la bagatelle de 479 bouteilles. Que voulez-vous: on est collectionneur ou on ne l’est pas … Au dernières nouvelles, il devrait atteindre les 12’000 bouteilles à la fin de l’année.

J’en ai aussi profité pour faire l’inventaire et le tri (une nouvelle fois !) de ma cave. Effrayant: j’ai plus de 300 nouvelles bières en attente, un chiffre qui ne fait qu’augmenter. Il faut vraiment que j’arrête de me procurer des nouvelles bières😉

Revenons donc en détail sur ce mois durant lequel j’ai tout de même dégusté 66 nouvelles bières en provenance de 17 pays. Ce sont les USA et la Suède qui ont marqué la plus forte présence avec 12 représentants. La Suisse vient ensuite avec seulement 10.

IMG_2221[1]Chapitre helvétique:

Pas de nouvelle brasserie suisse découverte le mois passé malheureusement. Mythen Bräu corrige la fort modeste impression qu’ils m’avaient laissé lors des Unterländer Biertage grâce à leur très correcte Winkelried Lager. La même remarque est valable pour les tessinois de Birra Bozz dont la Pils est largement mieux réussie que leur Porter. A signaler ma rencontre avec une nouvelle bière de G48 (Winterthur), l’un des pionniers de la microbrasserie dans notre pays et dont ma dernière bière datait de 6 ans en arrière: the Really Real Ale. Cette bière, qui se veut une imitation d’une cask ale, est ma foi pas mal réussie. Je ne peux pas en dire autant de la nouvelle Felsenau Festbock qui – bien que tout à fait buvable – souffre d’un côté phénolique et d’un manque d’équilibre évident. Finallement ce sont deux bières en provenance de mes deux brasseries helvétiques préférées qui m’ont fait la meilleure impression, j’ai nommé la Storm&Anchor Robust Porter et la BFM 4×4.

Chapitre horreurs et autres calamités:

Si chaque mois apporte inévitablement son lot de bières imbuvables, le dernier a toutefois été assez clément. A noter la douteuse Keisari Talvi III des finlandais de Nokian Panimo, la pitoyable Mountain Crest Canadian Lager des américains de Minhas Craft (Wisconsin) et le vainqueur de la catégorie, l’effrayante Bia Hà Nôi (Habeco, Vietnam). Je tiens à remercier chaleureusement “Erzbierschof Toni” d’avoir tenté de m’empoisonner avec cette bière😉

Extraomnes Stillwater Migdal Bavel

Extraomnes Stillwater Migdal Bavel

Chapitre “Mmmm… que c’est bon !

Le mois passé a été riche en bières de bonne à très bonne qualité et les passer toutes en revue serait bien sûr long et fastidieux. Morceaux choisis:

IMG_2223[1]Ceci nous amène donc au top 3 du mois de novembre ! Deux bières se partagent la médaille d’argent. Il s’agit tout d’abord d’un grand habitué avec les Belges de De Proef qui cette fois-ci ont concocté un petit bijou pour  leurs compatriotes “gypsy” de the Musketeers avec la Troubadour Obscura. Puis des Espagnols de Montseny avec leur puissante Nómada Papaya Crash Edition, une Imperial IPA titrant à 9.2% et 100 IBU. Et la victoire revient – assez nettement – aux Néerlandais de De Molen avec Angst & Beven, un croisement entre un Gose et un Barley Wine, viellie en fût et titrant à 12.2%. Une bière puissante, originale et complexe qui ne laissera personne indifférent. Comment ? Mais oui, bien sûr: on la trouve chez Erzbierschof😛

cheers !

Comments
  1. Michelle Weinzierl says:

    May I receive this in English?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s