Les bières de la très prometteuse brasserie 523

Les bières de la très prometteuse brasserie 523

Comme à chaque fois à l’approche des traditionnels “Solothurner Biertage“, j’essaye de me mettre à jour au niveau des bières suisses en écoulant le stock en suspens dans ma cave. Une tâche ressemblant un peu par les temps qui courent à la malédiction infligée à Sisyphe (vous savez: le gars condamné par les dieux à pousser éternellement un rocher qui retombait chaque fois avant d’atteindre le sommet de la montagne). Je ne veux pas dire par là que mon boulot est désagréable – loin de là ! – mais il semble par contre impossible à achever (ou tout du moins à être maintenu actuel): pour chaque bière dégustée apparaissent deux nouvelles issues d’un big bang brassicole qui parait pour l’instant infini …

Donc sur les 67 bières en provenance de 9 pays m’ayant fait face le mois passé, l’immense majorité – 43 – étaient helvétiques. Les USA (8) et l’Allemagne (5) suivant à quelques années lumières.

La carte des bières en bouteilles du nouveau brewpub “Barbière”

Les trois nouvelles brasseries suisses découvertes au mois de mars sont toutes bernoises et sans conteste toutes les trois dignes d’intérêt. La brasserie 523 (Köniz) semble être la plus prometteuse et le moins que je puisse dire, est que sa Pacific Imperial IPA m’a fait forte impression (elle échoue d’ailleurs de peu au pied du podium). FB Frei’s Bier (Thun) et leur Hopfengold ne sont pas en reste non plus et j’ai hâte de pouvoir découvrir d’autres de leurs produits. Quant au nouveau “brewpub” de Berne, Barbière, il a été littéralement pillé lors de la soirée d’inauguration le 21 mars. Résultat des courses: 3 semaines plus tard, ils n’ont plus aucune bières maisons à offrir ! Les trois bières que j’ai pu découvrir me font penser qu’ils ont un bon avenir devant eux. Il leur faudra toutefois résoudre certains problèmes logistiques et réfléchir au bien-fondé de leurs prix plutôt gonflés.

Voici en bref – en fait pas vraiment vu le nombre – quelques autres bières suisses découvertes le mois passé:

Avec une proportion telle de bières suisses, il était malheureusement inévitable d’en retrouver parmi les 3 pires du mois. Il est juste un peu décevant de constater qu’elles sont helvétiques toutes les 3 … Je vous ai déjà un peu parlé de la Chopfab Draft de Doppelleu, un clone de Cardinal Draft n’ayant rien à faire dans la gamme de produits d’une brasserie se voulant artisanale. Pire encore, la Schwinger Bier de Schützengarten, une bière aux notes désagréables d’urine et de papier. Cette dernière se voit toutefois coiffée sur le poteau par le dernier monstre du géant Carlsberg: j’ai nommé la Cardinal Brunette. Une bière oscillant entre franche plaisanterie (on peut lire “bière artisanale” sur l’étiquette) et consternation profonde (le niveau gustatif est nullissime). Bref: du grand art.

En plus des excellentes bières suisses déjà citées plus haut, voici quelques merveilles du mois passé ayant manqué de peu le podium:

Ceci nous conduit tout naturellement au top 3 et c’est le moment que je choisi pour sortir de mon chapeau une bière helvétique dont je n’ai pas encore parlé: la magnifique Hoppy Brown de Storm&Anchor qui se retrouve 3ème.

Les USA – avec 4 bières dans les 11 premières du mois – s’emparent (nettement) des deux premières places avec the Green Dragon de la brasserie Against the Grain (seconde; un Barley Wine titrant 12.5% pour 115 IBU) et la Cant Dog, une impressionnante Imperial IPA d’une brasserie dont j’ignorais jusqu’à peu l’existence: Marshall Wharf (située dans le Maine).

En attendant de vous voir – qui sait ? – lors des “Solothurner Biertage”:

cheers !

chutzebraui

le logo de la brasserie Chutzebraui

Ma léthargie – relative – s’est poursuivie lors du mois de février et je suis pour l’instant à la recherche de la motivation indispensable à tout chasseur/dégustateur de bière. Ce n’est pas que je n’aie rien à ma disposition, loin de là, mais je dois ces derniers temps souvent me forcer la main pour déguster et prendre des notes. Une sorte de déprime hivernale sans doute …

Bon gré mal gré, j’ai croisé le fer avec 50 nouvelles bières le mois passé. Seuls 10 pays différents y étaient représentés et c’est une nouvelle fois la Suisse qui s’est taillée la part du lion avec 22 spécimens, laissant la France et les USA loin derrière avec 8 chacun. A noter que les 3 bières allemandes au programme m’ont permis d’atteindre la barrière des 1’000 pour ce pays. Des cacahuètes toutefois au niveau international, puisque cela ne me place qu’au 47ème rang sur ratebeer où Jan “fonefan” Bolvig pointe en tête avec 6’201. Franchement, ça fait peur: imaginez un peu l’enfer de boire toutes ces bières dont les 99% doivent osciller entre Lager/Weizen et Märzen … Quel ennui ! Bon, on ne se moque pas: il y en a qui aime ça ;-)

Une nouvelle brasserie suisse – et une bonne – a été accrochée à mon tableau de chasse: Chutzebraui. Les Emmentalois (Zäziwil) présentent des bières précises et dotées d’un très bon caractère avec notamment les excellentes Dunkle Chutz et Märzen Chutz.

Voici un tour d’horizon de quelques autres bières helvétiques du mois de février:

Au chapitre “dommages collatéraux” – en français dans le texte: “mouais, pas terrible” – nous trouvons en 3ème position (à égalité avec la Merlin’s Old Ale précitée) la IMG_2316[1]rugueuse Kastanian Ale des allemands de Maxbrauerei. Un cran en dessous, la Canaille des français de Grain d’Orge est un fort mauvais exemple de blanche de type belge: à éviter ! Et au fond du fond nous rencontrons malheureusement une bière suisse avec la Rodler de Turbinenbräu, une soi-disant english strong ale à dominance minérale et végétale. Pôô bien du tout les gars …

Quant aux bières de qualité, elles ont été comme toujours en majorité. Voici quelques-une d’entre-elles: les françaises Paradis Piggy Black IPA au Paradis et Saint-Louis Kitchen Brew India Dark Ale (cette seconde étant presque une bière suisse ;-) ); l’allemande Ritterguts Gose Original Gose; la néerlandaise De Molen Bergamot IPA; l’américaine Tioga-Sequoia General Sherman IPA; la danoise Fanø Evil Twin Blackie et l’anglaise Durham Bombay 106 (cette dernière manquant le podium pour un cheveu).

Puisqu’on en vient au podium, celui-ci est fort réjouissant car on y retrouve à la 3ème place les excellents tessinois d’Officina della Birra avec leur voluptueuse Saison Brett. Décidément, cette brasserie enchaine dernièrement les merveilles après des bières telles Lisbeth ou Oroincenso. Je me réjouis de les revoir aux prochains Solothurner Biertage.

montsenyEncore un bon cran en-dessus, la superbe Westbrook One Claw – une american pale ale au profil houblonné très fruité et fort impressionnant – a cédé le pas de peu face au tandem espagnol (eh oui !) Nómada et Montseny qui se sont associés pour concocter une merveilleuse Imperial Stout titrant à 12% et vieillie en fût de Lagavulin (il semblerait même qu’ils en aient rajouté directement …): la Moose Islay. A noter que le même duo avait pris la 2ème place de mon mois de novembre 2013 avec leur Papaya Crash Edition. Quand je vous disais que l’Espagne arrivait en force …

cheers !

arabierNicht ganz im Schlafmodus, aber ähnlich ruhig wie im Dezember verlief der erste Monat von 2014: „nur“ 57 verschiedenen Biere aus 15 Ländern fanden den Weg zu meinen Geschmacksknospen.
Einen Grund dafür war teilweise mein Entscheid, einige (9) alte belgische Klassiker erneut zu prüfen, bei deren meine Notizen älter als 10 Jahren waren. Während den ersten 15 Jahren meines Bier-Hobbys war ich fest überzeugt, dass Belgien diskussionslos die besten Biere der Welt produzierte. Diese Meinung – die natürlich durch viele andere Personen geteilt wurde – war bei weitem nicht unberechtigt: einerseits waren die Kreativität und die Vielfalt der belgischen Brauern enorm und andererseits war die heutige Bierrevolution noch am Anfang und hatte die Schweiz noch nicht erreicht. Jetzt sehe ich das anders und Belgien liegt zurzeit hinter Schottland, die USA, Norwegen und Dänemark nur noch an Platz 5 in meiner Rangliste. Hier haben 2 Faktoren eine Rolle gespielt: Belgien war sehr lange überzeugt – wie Deutschland – die beste Bier Nation zu sein und blickte deswegen sehr lang herablassend auf die Craft-Beer-Revolution, was ihren heutigen Rückstand daraus resultiert. Und natürlich hat sich mein Geschmack während 26 Jahren leicht geändert und ich bekunde zum Beispiel heutzutage ab und zu Mühe mit Bieren, die viele Restsüsse zeigen – ein Merkmal von vielen belgischen Bieren.
aubrigWas ergab sich also aus den erneuten Verkostungen von diesen belgischen Klassikern ? Zuerst sicher eine Bestätigung über was ich gerade geschrieben habe: das Problem mit der Restsüsse. Hier haben vor allem das Tripel Karmeliet und das Delirium Tremens gelitten und obwohl meine Bewertungen für diese Biere gut bis korrekt bleiben, liegen sie jetzt viel tiefer als damals. Ähnlich aber nicht so stark mussten Biere wie La Chouffe, Duvel (bei diesem war ich erstaunt) und Kwak Rating-Punkte ebenfalls zurückgeben. Bei den beiden CantillonRosé de Gambrinus und Kriek – blieb es (und dies 13 Jahre später) haargenau gleich (gut). Einzig konnte sich das Arabier von De Dolle verbessern und sogar klar. Es ist vermutlich kein Zufall, dass es sich bei diesem Panel um das bitterste Bier handelte …
Es ist jetzt mal Zeit, über die neuen Biere zu plaudern. Die Schweiz konnte ihren ersten Platz bei der Anzahl von Bieren zurückerobern (22), klar vor die USA (10) und Frankreich (4). Neue Schweizer Brauereien hat es 2 gegeben: während ich noch mit meiner Meinung über Gili Bräu (Münsingen) warten will, kann ich jetzt schon sagen, dass die Brauerei Innerthal (Kanton Schwyz) mit ihren Aubrig Bieren sehr gute Produkte präsentiert ! Hier mal eine kleine Zusammenfassung der anderen Bieren aus der Schweiz:

  • das Pale Ale von Brasserie des Condémines bestätigt leider die arme Qualität dieser Brauerei;
    IMG_2310[1]

    La Charnière (Brauerei l’Éphémère)

  • das Baselbierter Hell – ein Bier, das durch Lägerebräu gebraut wird – bekommt von mir eine durchschnittliche Note für Ihre Qualität und eine sehr schlechte für die Tatsache, dass der Produzent nicht deklariert ist (böse Buben !);

Schlechte – sogar sehr schlechte – Biere gab es einige. Besonders beteiligt hier war die “schweizerische” Brauerei Feldschlösschen mit ihren grausamen Alkoholfrei und Cardinal Eve Spiced Mandarin. So übel aber diese beiden Biere waren, hatten sie keine Chancen gegen das unglaubliche Super Bock Tango von Unicer (Portugal). Ganz ehrlich: wie kann man so was brauen ??

Zum Glück gab es – wie immer – bei weitem viel mehr gute Produkte als schlechte. Hier eine nicht erschöpfende Liste von den besten Bieren, die ich im Januar verkostet konnte:

Dies bringt uns zum Podium, zwar nicht ein olympisches aber trotzdem ein sehr schönes und auf jeden Fall garantiert “nicht korrupt” ;-)

An dritter Stelle rangiert schon wieder ein amerikanisches Bier mit dem Evil Twin Lil’B (ein generöses Imperial Porter mit 11.5% Alkohol) von La_Brasserie_du_Mont_Saleveder in diesem Monat omnipräsenten Brauerei Two Roads. Zweiter wird eine von mir altbekannte und sehr geliebte belgische Brauerei, nämlich Rodenbach mit ihrem exzellenten Caractère Rouge, ein komplexes fruchtiges Sour Ale.

Und der eindeutige Sieger im Januar kommt aus der wunderbaren französischen Brauerei Mont Salève: das Nouveaux Mondes ist ein sehr aromatisches und endvergorenes Imperial IPA, das mit 8 Volumenprozenten und trotz (oder dank ?) einer sehr ausgeprägten Bitterkeit gefährlich trinkbar ist.

cheers !

For the first time in my 26 years of beer hunting I have been able to sample more than 1’000 (1007 exactly) new beers in one year. Those of you who think this is a pretty incredible accomplishment should know that the top 2 raters on ratebeer.com scored more than 4’500 new beers in 2013. One really has to think twice about it, as it represents more than 12 new beers in average per day ! Mind-boggling … And don’t think I am on top in Switzerland either: notorious beer ticker Thomas Schneider has tracked down more than 2’000 beers last year.

Every year I am saying to myself that I will not be able to keep that pace, yet manage somehow to taste more every time. So I won’t say anything this time …Just live and let drink !

source_2013

Origins of the beers tasted in 2013

First comment: yes, I’m a good sponsor of Erzbierschof …If I have given this already legendary establishment an own category, it is not only because it could fit in more than one (bar, beer shop and online beer shop) but mainly to show its importance. The second most important category are trades with 18%. Back in 2009 trades were accounting for as much as 32% (see also http://www.bov.ch/beer/faq.html for more comparison) but I am keeping it down now to about 5 different sources, the kings from this category being the Swedish beer rater Per Forsgren and the Swiss beertickers Philipp Sigg and Thomas Schneider.

Close behind trades the next source are festivals. Here again, a huge difference in comparison with 2009, this time in the other direction. I am always saying I am not a big fan of festivals because of the pretty hard conditions for tasting beers there but it doesn’t mean I try to avoid them. And 2013 was – for me – decently rich in that matter with the Mondial de la Bière (Mulhouse; 69 beers), the Copenhagen Beer Festival (44), the Solothurner Biertage (39) and the Unterländer Biertage (22).

11% of the beers I had last year were received from friends. So I really want to thank all of them here again, especially the undisputed king (or should I say bishop ?) of this category: Toni Flükiger. Particularly pleasant to notice is the constantly increasing number of beers I receive from brewers. Here also, many thanks to all of them, notably Patrik Feller and Tom Strickler.

The number of countries was almost the same as last year – 34 – with 2 new ones among them: Cayman Islands and San Marino. The most represented country has been – of course – Switzerland with 348 beers followed by the USA (150), Belgium (102), Denmark (69) and Sweden (44). Two countries are sharing first place of the favorites: Spain and New Zealand, no surprise if you consider both of them being regularly mentioned as fast emerging beer countries. From place 3 to 5 you can find Norway, the Netherlands (winner in 2012 and 2011) and the USA. Switzerland appears (only) in 15th position.

Interesting is to take a look at the alcohol average. While it is 6.5% in average, the Netherlands stay at one end of the scale with 9.2% followed by Norway and Scotland (both 8.5%) while on the other end the Czech Republic (4.7%) and Finland (5%) can be met. Switzerland remains pretty low with 5.8%. Here are the whole data:

Average alcohol content per country

Average alcohol content per country

 The most represented breweries last year – for a total of 413 different ones – have been De Proef with 71 beers (thanks to the Danish gypsy brewers !), De Molen (26) and Storm&Anchor (23). The first two are the same as in 2012. Other noteworthy presences of Swiss breweries include Strättligen Bier (13), Birrificio Ticinese (10) and UHB (9).

My favorite brewery of 2013 with a minimum of 3 beers tasted is Fanø (already 2nd the year before). Then follow Storm&Anchor (3rd in 2012), Cantillon and Clown Shoes tied for 3rd and Bevog, Anchorage and Elav tied for 5th.

lFanoLogoFor the third consecutive year the most represented style has been IPA and this by far (112 beers) ! Then come “Spice/Herb/Vegetable” (52), Imperial Stout (46), American Pale Ale (39) and Fruit Beer (35). The days of the overwhelming presence of blond lagers are over ! Even when counting Pale Lager, Premium Lager, Pilsner and Dortmunder/Helles altogether, it makes 82 so clearly behind the 112 IPAs where neither Black IPA (15) nor Double IPA (29) are included.

This brings me to the next point: my favorite styles of 2013. Despite liking subtle and delicate beers (trust me, I’m not joking !) I like it rough – like Lady Gaga – most of the time. So it comes as no surprise to see Imperial Stout as a clear number 1. The followers are Double IPA, American Strong Ale, Fruit Lambic and Baltic Porter. At the bottom of this list you will find Malt Liquor (worst), Pale Lager, Zwickelbier, English Pale Ale and Dunkelweizen. I continue to be surprised – like last year – to see English Pale Ale so badly rated by myself.

I will now take a closer look at Switzerland.

BlackwellBreweryI have discovered beers from 30 new breweries last year (there were 20 in 2012) and the title of best new brewery of 2013 goes to the highly creative Blackwell (Burgdorf). Second is the excellent Brasserie des 4 Milles (Zinal) and third the classical yet very good Burg-Bier (Ringgenberg). Here some other very good breweries worth to mention: Wagerswiler Bräu (Wagerswil), Bodensee (Egnach), Sennbräu (Buchs, SG), Doppelleu (Winterthur), Montheysanne (Monthey) and Mein Teil (Bolligen). As I not always can be kind, I would like to point out some breweries which are clearly under the waterline: Burggütli-Bräu (Schaffhausen), Meiga-Bräu (Wangen) and Trio (Les Monts-de-Pully).

But the qualities of the best newcomers have not been enough to reach the top five of the best Swiss breweries of 2013. The fifth place goes to Officina della Birra (which was 2nd in 2012), fourth is the always improving and now highly qualitative Stozi-Bräu, third is the Brasserie des Cieux (Alas! If only Dominique would brew more often !) and second place is taken by the legendary BFM. And finally, after all the positive things I have written about them last year, it would be highly surprising not to see them on top … All my congratulations go to the amazing Storm&Anchor, my best Swiss brewery of 2013. I am waiting impatiently to discover all the new wizardries of Tom in 2014 !

storm_anchor_2013Again: no surprises to see the same protagonists while talking about the best Swiss beers of 2013. Storm&Anchor Burned wins (and is also overall best beer of 2013 !) ahead of BFM Abbaye de Saint Bon-Chien 2012 and Storm&Anchor Black (both ranked 5th overall).

Finally, here are the other international beers which made it to my top ten of 2013:

Fanø Evil Twin Even More Jesus (2nd), Renaissance 8 Wired iStout and Westbrook Mexican Cake Imperial Stout (tied for 3rd place) and Amager the Sinner Series Pride, Mont Salève la Tzarine, Croce di Malto Piedi NeriLervig Mikkeller George ! Barrel Aged Calvados Edition and Jester King Funk Metal (all tied for 5th). Doesn’t this look good ?

Is everything said ? I hope so.

Cheers everyone and have a good 2014 beer year !

bb_ab_bLe dernier mois de l’année est devenu traditionnellement – mais involontairement – pour moi synonyme de relâchement concernant le nombre de bières dégustées. Les raisons en sont diverses et pas toujours objectives: lassitude, fêtes de fin d’année et leurs lot d’apéros, rhume et refroidissement récurrent à cette période … bref. Quoi qu’il en soit, je me suis contenté de 52 nouvelles bières en provenance de 13 pays différents. Mais j’ai toutefois gardé un oeil attentif sur le compteur annuel afin d’être sûr de dépasser – pour la première fois ! – les 1’000 bières nouvelles en une année (faut pas déconner non plus ;-)). Je reviendrai sur cela et sur bien d’autres choses dans mon prochain article d’ici la fin du mois.

Restons pour l’instant sur ce mois de décembre 2013, un mois qui aura été dominé par les USA. Tout d’abord au nombre de bières avec 22 représentants – loin devant la Suisse (11) et la Belgique (4) – puis au niveau du podium avec les deux premières places (je garde cela bien sûr pour la fin). Deux pays assez rares sont à noter: les Îles Féroé avec la très mauvaise Classic de la brasserie Föroya Bjór et le Japon (qui cache semble-t-il de nombreux trésors brassicoles malheureusement fort peu diffusés hors du pays) avec trois bières très intéressantes de la brasserie Baird. La Angry Boy Brown Ale et la Teikoku IPA sont fort respectables, tandis que la Rising Sun Pale Ale est tout de même un peu en deçà. logo_braukulturConstatation intéressante: toutes les bières de cette brasserie sont caractérisées par leur goût (plus ou moins marqué) d’umami. Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas ou peu ce 5ème goût au nom d’origine japonaise (on n’en sort pas), l’ami Wikipedia répondra à toutes vos questions.

Venons-en maintenant aux bières helvétiques parmi lesquelles j’ai pu découvrir les produits de deux nouvelles brasseries. Les Schaffhousois de Burggütli-Bräu ne m’ont de loin pas convaincu avec leur §111 Festbier Amber Naturtrüb: trop doux avec des notes de sucre candi, de confiture de fruit, trop gazéifié et légèrement aigre. Un résultat qu’on ne peut même pas excuser sous prétexte d’un manque d’expérience, puisque cette brasserie a été ouverte en 2002. En résumé: ne cherchez pas la pire bière du mois: nous venons d’en parler …

hueslerbraeuLa seconde brasserie n’est en fait pas tout à fait nouvelle pour moi puisqu’il s’agit de la brasserie Uster. Mais laquelle me direz-vous ? En effet, la situation dans cette ville de plus de 30’000 habitants est – ou tout du moins a été – assez confuse. Trente années après la fermeture de l’ancienne Brauerei Uster, deux brasseries ont vu le jour en 2007: Hüslerbräu (numéro de registre 242) et Hofmolkerei Birkenhof (numéro 286), toutes les deux avec des productions anecdotiques de moins de 50 hectolitres annuels. Hüslerbräu a assez rapidement modifié son nom en Brauerei Uster (registre du commerce, janvier 2009). Début 2008 apparaît alors Braukultur AG, une entreprise affichant d’entrée l’ambition de produire quelques milliers d’hectolitres. Pour arriver rapidement – et sans trop de frais – à leur fin, ils font brasser leurs marques (Goldküstenbräu et Oberländerbräu, dont l’histoire de la première nommée mériterait un article à elle seule) par les Bernois d’Aare Bier, dont la surcapacité initiale en fait le “contract brewer” par excellence. Les bières sont alors vendues comme produit local, alors que ce sont en fait les produits existants d’Aare Bier avec d’autres étiquettes. En avril 2009, Brauerei Uster et Braukultur AG font un joint venture aboutissant sur la production (par Aare Bier bien sûr) de l’Usterbräu Export. une bière qui – si l’on en croit les rumeurs – consistait en un mélange de la Bier-Bienne 1 et d’une bière de la gamme Aare Bier. Une méthode tranquille pour créer de nouvelles recettes … IMG_2263[1]Bref, qu’en est-il actuellement ? Hofmolkerei Birkenhof, bien que toujours enregistrée comme brasserie, pourrait fort bien avoir posé les plaques (une homepage qui ne répond plus n’est jamais bon signe). Brauerei Uster semble fort inactif également, la dernière news datant de fin 2009 … (actualisation 31.1.2014: cette brasserie a déposé les armes en automne 2013; voir aussi http://www.zol.ch/bezirk-uster/uster/Katerstimmung-Usterbraeu-gibts-nicht-mehr/story/23026325) Quant à Braukultur AG , ils ont démarré leur propre brasserie (avec leurs propres recettes) en avril 2012 et ont changé officiellement leur nom en Brauerei Uster Braukultur AG (une nuance qui évite bien sûr tout malentendu ;-)). Avec une production annuelle de 2’250 hl, ils ont relégué de facto leurs deux “concurrents” aux oubliettes et ceci indépendamment du statut peu clair de ceux-ci. Tout ce petit historique pour vous préciser que ce sont les nouveaux produits de “Brauerei Uster Braukultur AG” que j’ai enfin pu goûter le mois passé. Vous voulez savoir comment je les trouve ? L’Usterbräu Original est une pilsner plutôt bonne, mais je lui préfère – n’en déplaise à “Erzbierschof Toni” –  l’Oberländerbräu Spezial Amber. Quant à l’Oberländerbräu Original Hell, je la trouve plutôt médiocre et insignifiante. A noter qu’ils produisent encore deux autres bières que je ne connais pas encore.

IMG_2258[1]Quant aux autres bières suisses du mois, j’ai bien apprécié la UHB Cherry Ale, l’Octopus-Bräu Vital***** et la Cow Water Country. J’émets par contre quelques réserves sur les bières de la brasserie du Château à Lausanne, particulièrement sur la Rousse aux oranges amères et mandarines.

Si le nombre de bières est resté modeste, le niveau de la qualité a été très réjouissant. Voici quelques-unes des perles du mois (je vous rappelle qu’en cliquant sur le lien, vous accéderez à mes commentaires sur ratebeer):

Pour finir, voici le podium du mois !

La troisième place revient à l’excellente Hr. Papsø in Black des Danois d’Amager, une black IPA brassée pour célébrer les 25’000 bières et 25 ans de “beer hunting” du fameux Danois Henrik Papsø et son retrait (provisoire ?) en tant que “beer rater”.

Quant aux deux premières places , elles reviennent non seulement à des bières états-uniennes – comme je l’ai signalé en début d’article – mais également à deux Imperial Stout, un style souvent capable de parler à mon cœur d’amateur de bière. Il s’agit tout d’abord (2ème) de la Dark Hollow Chocolate & Coffee Aged de la brasserie Blue Mountain (Virginie), une bière titrant à 10%, brassée avec des fèves de cacao et du café et vieillie en fûts de Bourbon.  Et finalement, la victoire revient à la Mexican Cake Imperial Stout de Westbrook (Caroline du Sud), un pur bijou de complexité, de structure parfaite et de puissance (10.5%), brassée notamment avec du cacao, de la vanille, de la cannelle et des piments habanero. J’en salive rien que d’y repenser …

cheers !

Max_Lagers_Wood-Fired_Grill_Brewery_185545More than 2 years after my first post on this subject and considering the pace at which the market is evoluting, it is time to grab this subject again.

Let’s first consider the countries with the most breweries:

country # of breweries (2013) # of breweries (2011) Source
USA 2538 1759 Brewer Association
Germany 1329 1332 German-Breweries.com
England 1072 628 Camra
Italy 611 303 microbirrifici
Japan 558 406 ratebeer.com
France 557 475 Project Amertume
China 550 500 Research and Markets
Canada 530 391 ratebeer.com
Russia 495 170 beerme
Switzerland 412 335 bov.ch

To no one’s surprise, the USA are still on top. They have even increased their advance and will soon have twice as many breweries as their closest follower, Germany. Talking about Germany, it is interesting to notice that it is about the only country stagnating. Maybe already a small success considering the high number of breweries closed there during the last decades.

Worth mentioning also are the huge step-ups for Italy and Russia, which both have more than doubled their number of breweries in less than 3 years.

And there is still plenty of incertitude about China, so the number of 550 is very surely the most approximative one here.

Solid beer nations like Belgium (12th), the Czech Republic (13th) and Denmark (18th) and emerging countries like Spain (16th) and Brazil (19th) can be found not far below in the ranking. The overall number of breweries worldwide has increased of 40% (in less than 3 years !) to reach almost 13’000 (see also the complete table at the end of this post).

126-Brewery-Count-HR

Number of breweries in the USA

Let’s now take a look at the countries with the highest density of breweries per capita.

country # of breweries population population per brewery comment
Norfolk Island 1 2’302 2’302 Australia’s external territory
Falkland Islands 1 2’563 2’563 self-governing British dependency
Cook Islands 2 14’974 7’487 free association with New Zealand; self-governing
Liechtenstein 4 36’842 9’211
Turks and Caicos Islands 2 31’458 15’729 British overseas territory
Cayman Islands 3 55’456 18’485 British overseas territory
Greenland 3 56’370 18’790 autonomous country within Kingdom of Denmark
Switzerland 412 8’085’300 19’625
Palau 1 20’901 20’901
Isle of Man 4 84’497 21’124 self-governing British dependency
Faroe Islands 2 48’509 24’255
Jersey 4 97’857 24’464 self-governing British dependency
Bermuda 2 64’237 32’119 British overseas territory
Denmark 173 5’608’784 32’421
Iceland 10 325’010 32’501

The presence of some of those countries – the ones I put in italic – should be taken with a pinch of salt as they are non self-governing territories. This ranking really depends on what you consider being a country or not, so I think for many people, the winner of this category could well be Liechtenstein.

To be a little bit more selective and present a more serious top ten of highest density (i.e.: one with my country on top ;-)), let’s now only take into account the countries with a minimum of 10 breweries:

country # of breweries population population per brewery
Switzerland 412 8’085’300 19’625
Denmark 173 5’608’784 32’421
Iceland 10 325’010 32’501
New Zealand 122 4’478’310 36’707
Belgium 259 11’167’578 43’118
Austria 192 8’464’554 44’086
Czech Republic 234 10’512’900 44’927
Wales 64 3’063’456 47’867
Slovenia 41 2’061’341 50’277
England 1072 55’346’544 51’629

Doesn’t this look beautiful ?

And finally, here is the entire table. Enjoy !

cheers !

country number of breweries population population per brewery
Abkhazia 2 242’862 121’431
Afghanistan 0 25’500’100 N/A
Albania 7 2’821’977 403’140
Algeria 5 37’900’000 7’580’000
American Samoa 0 55’519 N/A
Andorra 1 76’246 76’246
Angola 4 20’609’294 5’152’324
Anguilla 0 13’452 N/A
Antigua & Barbuda 1 86’295 86’295
Argentina 210 40’117’097 191’034
Armenia 4 3’024’100 756’025
Aruba 1 101’484 101’484
Australia 340 23’245’502 68’369
Austria 192 8’464’554 44’086
Azerbaijan 3 9’235’100 3’078’367
Bahamas 3 351’461 117’154
Bahrain 0 1’234’571 N/A
Bangladesh 1 152’518’015 152’518’015
Barbados 2 274’200 137’100
Belarus 9 9’465’500 1’051’722
Belgium 259 11’167’578 43’118
Belize 1 312’971 312’971
Benin 3 10’323’000 3’441’000
Bermuda 2 64’237 32’119
Bhutan 2 740’700 370’350
Bolivia 16 10’027’254 626’703
Bosnia 9 3’791’622 421’291
Botswana 2 2’024’904 1’012’452
Brazil 167 201’032’714 1’203’789
British Virgin Islands 0 29’537 N/A
Brunei 0 393’162 N/A
Bulgaria 12 7’282’041 606’837
Burkina Faso 1 17’322’796 17’322’796
Burundi 1 10’163’000 10’163’000
Cambodia 8 15’135’000 1’891’875
Cameroon 3 20’386’799 6’795’600
Canada 530 35’158’304 66’336
Cape Verde Islands 2 491’875 245’938
Cayman Islands 3 55’456 18’485
Central African Republic 1 4’616’000 4’616’000
Chad 1 12’825’000 12’825’000
Chile 109 16’634’603 152’611
China 550 1’361’020’000 2’474’582
Colombia 25 47’318’000 1’892’720
Comoros 0 724’300 N/A
Congo 1 4’448’000 4’448’000
Cook Islands 2 14’974 7’487
Costa Rica 5 4’667’096 933’419
Croatia 37 4’290’612 115’962
Cuba 6 11’163’934 1’860’656
Curaçao 1 150’563 150’563
Cyprus 8 862’000 107’750
Czech Republic 234 10’512’900 44’927
Dem Rep of Congo 3 67’514’000 22’504’667
Denmark 173 5’608’784 32’421
Djibouti 0 864’618 N/A
Dominica 1 71’293 71’293
Dominican Republic 3 9’445’281 3’148’427
East Timor 1 1’066’409 1’066’409
Ecuador 14 15’612’300 1’115’164
Egypt 3 83’661’000 27’887’000
El Salvador 3 6’340’000 2’113’333
England 1072 55’346’544 51’629
Equatorial Guinea 1 1’622’000 1’622’000
Eritrea 2 6’333’000 3’166’500
Estonia 15 1’286’540 85’769
Ethiopia 7 86’613’986 12’373’427
Falkland Islands 1 2’563 2’563
Faroe Islands 2 48’509 24’255
Fiji Islands 2 858’038 429’019
Finland 65 5’445’883 83’783
France 557 63’914’000 114’747
French Guiana 1 229’040 229’040
French Polynesia 1 268’270 268’270
Gabon 1 1’672’000 1’672’000
Gambia 1 1’849’000 1’849’000
Georgia 10 4’483’800 448’380
Germany 1329 80’523’700 60’590
Ghana 3 24’658’823 8’219’608
Gibraltar 0 29’752 N/A
Greece 23 10’815’197 470’226
Greenland 3 56’370 18’790
Grenada 1 103’328 103’328
Guadeloupe 2 403’555 201’778
Guam 2 159’358 79’679
Guatemala 4 15’438’384 3’859’596
Guernsey 1 62’431 62’431
Guinea 1 10’824’200 10’824’200
Guinea-Bissau 1 1’704’000 1’704’000
Guyana 1 784’894 784’894
Haiti 1 10’413’211 10’413’211
Honduras 2 8’555’072 4’277’536
Hong Kong 4 7’173’900 1’793’475
Hungary 67 9’906’000 147’851
Iceland 10 325’010 32’501
India 42 1’236’330’000 29’436’429
Indonesia 8 237’641’326 29’705’166
Iran 5 77’048’000 15’409’600
Iraq 1 34’035’000 34’035’000
Ireland 48 4’585’400 95’529
Isle of Man 4 84’497 21’124
Israel 39 8’092’700 207’505
Italy 611 59’829’079 97’920
Ivory Coast 1 23’202’000 23’202’000
Jamaica 3 2’711’476 903’825
Japan 558 127’300’000 228’136
Jersey 4 97’857 24’464
Jordan 3 6’509’500 2’169’833
Kazakhstan 9 17’099’000 1’899’889
Kenya 4 44’354’000 11’088’500
Kiribati Republic 0 106’461 N/A
Kosovo 4 1’733’872 433’468
Kuwait 0 3’582’054 N/A
Kyrgyz Republic 9 5’551’900 616’878
Laos 4 6’580’800 1’645’200
Latvia 24 2’014’000 83’917
Lebanon 3 4’822’000 1’607’333
Lesotho 1 2’074’000 2’074’000
Liberia 1 4’294’000 4’294’000
Libya 2 6’202’000 3’101’000
Liechtenstein 4 36’842 9’211
Lithuania 57 2’950’864 51’770
Luxembourg 8 537’000 67’125
Macau 1 582’000 582’000
Macedonia 4 2’062’294 515’574
Madagascar 2 20’696’070 10’348’035
Malawi 1 16’363’000 16’363’000
Malaysia 4 29’792’900 7’448’225
Maldives 0 317’280 N/A
Mali 1 15’302’000 15’302’000
Malta 3 416’055 138’685
Marshall Islands 0 56’086 N/A
Martinique 2 394’173 197’087
Mauritania 0 3’461’041 N/A
Mauritius 3 1’257’900 419’300
Mayotte Island 1 212’600 212’600
Mexico 100 118’395’054 1’183’951
Micronesia 1 101’351 101’351
Moldova 12 3’559’500 296’625
Monaco 1 36’136 36’136
Mongolia 8 2’754’685 344’336
Montenegro 2 620’029 310’015
Montserrat 0 4’922 N/A
Morocco 1 33’080’000 33’080’000
Mozambique 1 23’700’715 23’700’715
Myanmar (Burma) 3 53’259’000 17’753’000
Nagorno-Karabakh 0 143’600 N/A
Namibia 3 2’113’077 704’359
Nauru 0 9’945 N/A
Nepal 6 26’494’504 4’415’751
Netherlands 203 16’806’400 82’790
New Caledonia 2 258’958 129’479
New Zealand 122 4’478’310 36’707
Nicaragua 1 6’071’045 6’071’045
Niger 1 17’129’076 17’129’076
Nigeria 7 173’615’000 24’802’143
Niue 0 1’613 N/A
Norfolk Island 1 2’302 2’302
North Korea 6 24’895’000 4’149’167
Northern Ireland 15 1’810’863 120’724
Northern Marianas 0 53’883 N/A
Norway 89 5’077’798 57’054
Oman 0 3’897’000 N/A
Pakistan 1 184’772’000 184’772’000
Palau 1 20’901 20’901
Palestine 3 4’420’549 1’473’516
Panama 8 3’405’813 425’727
Papua New Guinea 1 7’059’653 7’059’653
Paraguay 8 6’783’374 847’922
Peru 14 30’475’144 2’176’796
Philippines 6 98’639’000 16’439’833
Poland 99 38’533’299 389’335
Portugal 30 10’562’178 352’073
Puerto Rico 5 3’667’084 733’417
Qatar 0 2’035’106 N/A
Réunion 6 821’136 136’856
Romania 19 20’121’641 1’059’034
Russia 495 143’500’000 289’899
Rwanda 4 10’537’222 2’634’306
Samoa 2 187’820 93’910
San Marino 1 32’509 32’509
São Tomé & Principe 1 187’356 187’356
Saudi Arabia 4 29’195’895 7’298’974
Scotland 61 5’295’000 86’803
Senegal Republic 1 13’567’338 13’567’338
Serbia 20 7’181’505 359’075
Seychelles 1 90’945 90’945
Sierra Leone 1 6’190’280 6’190’280
Singapore 10 5’399’200 539’920
Sint Maarten 0 37’429 N/A
Slovak Republic 47 5’412’008 115’149
Slovenia 41 2’061’341 50’277
Solomon Islands 1 561’000 561’000
Somalia 0 10’496’000 N/A
Somaliland 0 3’500’000 N/A
South Africa 104 52’981’991 509’442
South Korea 31 50’219’699 1’619’990
South Ossetia 1 70’000 70’000
South Sudan 1 11’296’000 11’296’000
Spain 193 46’704’314 241’991
Sri Lanka 4 20’277’597 5’069’399
St Helena, Ascension and Tristan da Cunha 0 4’000 N/A
St Kitts and Nevis 1 54’000 54’000
St Lucia 1 166’526 166’526
St Vincent & The Grenadines 1 109’000 109’000
Sudan 0 37’964’000 N/A
Suriname 1 534’189 534’189
Swaziland 1 1’250’000 1’250’000
Sweden 109 9’625’444 88’307
Switzerland 412 8’085’300 19’625
Syria 2 21’898’000 10’949’000
Taiwan 10 23’361’147 2’336’115
Tajikistan 1 8’000’000 8’000’000
Tanzania 6 44’928’923 7’488’154
Thailand 18 65’926’261 3’662’570
Tibet 2 3’002’166 1’501’083
Togo 1 6’191’155 6’191’155
Tokelau 0 1’411 N/A
Tonga 2 103’036 51’518
Trinidad & Tobago 2 1’328’019 664’010
Tunisia 4 10’777’500 2’694’375
Turkey 11 75’627’384 6’875’217
Turkish Republic of Northern Cyprus 0 294’906 N/A
Turkmenistan 2 5’240’000 2’620’000
Turks and Caicos Islands 2 31’458 15’729
Tuvalu 0 10’000 N/A
Uganda 3 35’357’000 11’785’667
Ukraine 57 45’461’627 797’572
United Arab Emirates 2 8’264’070 4’132’035
United States Virgin Islands 3 106’405 35’468
Uruguay 11 3’286’314 298’756
USA 2538 317’048’000 124’920
Uzbekistan 14 30’183’400 2’155’957
Vanuatu 3 264’652 88’217
Vatican City 0 800 N/A
Venezuela 7 28’946’101 4’135’157
Vietnam 41 90’388’000 2’204’585
Wales 64 3’063’456 47’867
Western Sahara 0 567’000 N/A
Yemen 0 24’527’000 N/A
Zambia 2 13’092’666 6’546’333
Zimbabwe 1 12’973’808 12’973’808
Total 12’804 7’065’614’548

Spanish beer collector leaving a Swiss beer hunter ...

Spanish beer collector leaving a Swiss beer hunter …

Le mois de novembre a été assez paisible: pas de festivals ni de grandes dégustations au programme. Même si je n’ai rien contre ce genre d’activité permettant de se mettre 20 à 40 bières différentes sous la dent (ou plutôt les papilles) en une journée, ceux qui me connaissent le savent: je préfère effectuer mes dégustations dans le calme car cela reste la meilleure manière de respecter ce qui se trouve dans mon verre.J’ai donc profité de ce calme – relatif, faut quand même pas exagérer… – pour vider ma cave de toutes les bouteilles vides qui s’y trouvaient. Non, je ne les garde pas là par hasard ! En fait j’ai effectué un arrangement il y a environ 6 ans avec un collectionneur de bouteilles de bières et je garde donc mes cadavres à son intention. Au début, il habitait en Suisse, ce qui rendait l’affaire facile. A présent qu’il réside à Copenhague, c’est un peu plus ardu ! Enfin, surtout pour lui … Il a donc effectué l’aller-retour en un week-end (24 heures de route …), ramenant chez lui la bagatelle de 479 bouteilles. Que voulez-vous: on est collectionneur ou on ne l’est pas … Au dernières nouvelles, il devrait atteindre les 12’000 bouteilles à la fin de l’année.

J’en ai aussi profité pour faire l’inventaire et le tri (une nouvelle fois !) de ma cave. Effrayant: j’ai plus de 300 nouvelles bières en attente, un chiffre qui ne fait qu’augmenter. Il faut vraiment que j’arrête de me procurer des nouvelles bières ;-)

Revenons donc en détail sur ce mois durant lequel j’ai tout de même dégusté 66 nouvelles bières en provenance de 17 pays. Ce sont les USA et la Suède qui ont marqué la plus forte présence avec 12 représentants. La Suisse vient ensuite avec seulement 10.

IMG_2221[1]Chapitre helvétique:

Pas de nouvelle brasserie suisse découverte le mois passé malheureusement. Mythen Bräu corrige la fort modeste impression qu’ils m’avaient laissé lors des Unterländer Biertage grâce à leur très correcte Winkelried Lager. La même remarque est valable pour les tessinois de Birra Bozz dont la Pils est largement mieux réussie que leur Porter. A signaler ma rencontre avec une nouvelle bière de G48 (Winterthur), l’un des pionniers de la microbrasserie dans notre pays et dont ma dernière bière datait de 6 ans en arrière: the Really Real Ale. Cette bière, qui se veut une imitation d’une cask ale, est ma foi pas mal réussie. Je ne peux pas en dire autant de la nouvelle Felsenau Festbock qui – bien que tout à fait buvable – souffre d’un côté phénolique et d’un manque d’équilibre évident. Finallement ce sont deux bières en provenance de mes deux brasseries helvétiques préférées qui m’ont fait la meilleure impression, j’ai nommé la Storm&Anchor Robust Porter et la BFM 4×4.

Chapitre horreurs et autres calamités:

Si chaque mois apporte inévitablement son lot de bières imbuvables, le dernier a toutefois été assez clément. A noter la douteuse Keisari Talvi III des finlandais de Nokian Panimo, la pitoyable Mountain Crest Canadian Lager des américains de Minhas Craft (Wisconsin) et le vainqueur de la catégorie, l’effrayante Bia Hà Nôi (Habeco, Vietnam). Je tiens à remercier chaleureusement “Erzbierschof Toni” d’avoir tenté de m’empoisonner avec cette bière ;-)

Extraomnes Stillwater Migdal Bavel

Extraomnes Stillwater Migdal Bavel

Chapitre “Mmmm… que c’est bon !

Le mois passé a été riche en bières de bonne à très bonne qualité et les passer toutes en revue serait bien sûr long et fastidieux. Morceaux choisis:

IMG_2223[1]Ceci nous amène donc au top 3 du mois de novembre ! Deux bières se partagent la médaille d’argent. Il s’agit tout d’abord d’un grand habitué avec les Belges de De Proef qui cette fois-ci ont concocté un petit bijou pour  leurs compatriotes “gypsy” de the Musketeers avec la Troubadour Obscura. Puis des Espagnols de Montseny avec leur puissante Nómada Papaya Crash Edition, une Imperial IPA titrant à 9.2% et 100 IBU. Et la victoire revient – assez nettement – aux Néerlandais de De Molen avec Angst & Beven, un croisement entre un Gose et un Barley Wine, viellie en fût et titrant à 12.2%. Une bière puissante, originale et complexe qui ne laissera personne indifférent. Comment ? Mais oui, bien sûr: on la trouve chez Erzbierschof :-P

cheers !